Histoire et Médecine Interne

Il y a 225 ans, le premier vaccin au monde est apparu

Edward Jenner (Berkeley, Royaume-Uni, 1747-1823)

Jenner a fait l’expérience avec plusieurs enfants et a élevé un rapport à la Royal Society de Londres qui l’a rejeté et pendant plusieurs années a subi une opposition tenace, jusqu’à ce que Napoléon Bonaparte en 1805 a ordonné de vacciner toute sa troupe.

En 1944, la Convention sanitaire internationale établit le certificat international de vaccination contre la variole, exigé par les différents pays du monde. En 1951, la quatrième Assemblée mondiale de la santé de l’OMS a approuvé ce certificat. Il convient de noter que le vaccin antivariolique dans le monde a été éliminé dans les années 80 à la suite de l’éradication de la maladie.

Wiessbaden (Allemagne): I Congrès de Médecine Interne (1882) et 17e Congrès Européen de Médecine Interne (2018). Le professeur Roberto Cataldi Amatriain et son médecin résident, le Docteur Franco Amaro  au congrès. Deux générations et une même spécialité.

Une Histoire Honteuse

Au milieu du siècle dernier, la Lomidine (pentamidine),  vaccin miracle ou médicament préventif censé immuniser des millions de personnes en Afrique équatoriale pour un virus qui provoque la “maladie du sommeil” et qui contamine la mouche tsétsé.

Le continent avait déjà connu plusieurs épidémies de cette maladie. Les autorités coloniales (Belgique, France, Portugal, Grande-Bretagne) n’ont jamais reconnu qu’une partie de l’épidémie était due aux conditions climatiques et à la mauvaise santé des travailleurs. En tant que prévention, la drogue produisait de nombreux effets secondaires graves.

HISTOIRE ET MÉDECINE INTERNE

Médecine interne. Blog du Dr Francisco Medrano González (Albacete, Espagne)
(L’article qui a été publié dans son blog le 01/07/2013 est reproduit avec l’autorisation de l’auteur)

Le terme Médecine Interne n’a pas commencé à être utilisé dans les pays anglo-saxons à la fin du Xixe siècle, mais dans toute l’Europe et surtout dans les pays méditerranéens, la France, l’Espagne, l’Italie et le Portugal, avec l’Allemagne, depuis le début du Xviiie siècle.

Le terme de Médecine Interne n’a pas non plus été utilisé pour la première fois lors du premier Congrès de Médecine Interne de Wiesbaden (1882), bien qu’il soit possible qu’il ait été le premier congrès à se tenir en cette matière.

Le traité de Médecine Interne de Strumpell (1874) n’a pas été le premier. Beaucoup d’autres ont été édités au cours du Xixe siècle, notamment:

Top